Dernière mise à jour:
General update: 30-11-2018 11:41

News 07 Les naissances de l'été et de l'automne

Les derniers chatons de l'année 2014... Il n'y en aura pas eu beaucoup, cette année, mes chattes se sont montrées avares !

Jessup est né le 18 août, c'est un mâle Brown tabby. Son papa, Gagarine, sa maman, Garance.
Jessup est né solitaire, "lonely" Jessup...

Jessup

C'est la toute première fois que je voyais naître un chaton tout seul et ça m'a fait bizarre; bizarre de le voir seul au fond du couffin, sans fratrie pour le réchauffer. Mon coeur se serrait.
Jessup m'a donné du fil à retordre. Il faisait le yo-yo avec son poids. D'abord parce que sa grand-mère, Uleïka, voulait le nourrir.
Garance, sa mère et fille d'Uleïka, n'a jamais été une maman exemplaire.
Elle trouve vite lassant de rester couchée à allaiter, s'occuper de ses chatons, c'est fastidieux et quand Uleïka décide de s'en charger, elle ne demande pas mieux et filoche dans le jardin.
Dès que ses jeunes atteignent deux mois, Garance les ignore et les accueille à coups de taloche.
Mais Uleïka n'avait pas de lait et Jessup ne tétait que de l'air.
Il m'a fallu veiller au grain, obliger Garance à s'occuper de son rejeton et régulièrement surveiller que le petiot aie ses tétées.

Jessup

Plus tard, Jessup a fait ses propres découvertes en sortant de la petite pièce où il avait vécu ses toutes premières semaines.
La toute première rencontre a été avec notre chienne Léonberg, Fiona. Même pas peur !
Ce qui a été surprenant, c'est que ce chaton s'est comporté immédiatement comme un chat adulte.
Normal, pas de frères et soeurs, et que des chats adultes comme référents.
Il a investi tout son monde avec maturité et témérité,
en gaspillant rapidement toute son énergie... et donc de nouvelles pertes de poids.
Je l'ai alors nourri avec de petites boîtes de nourriture riche en protéines, très chères !!!

Jessup

J'ai dû éduquer Jessup à ne pas mordre ou griffer comme un vandale.
Toujours en cause ce manque de fratrie où les jeux des chatons entre eux leur apprennent à se modérer.
Jessup n'a jamais été démonstratif, il n'aimait pas qu'on le porte, ne ronronnait jamais.
C'est une fois arrivé dans sa nouvelle famille qu'il a immédiatement révélé tout son potentiel de chaton bavard, tendre, câlin et ronronneur !

La dernière naissance de l'année a eu lieu le 8 octobre, à l'automne...
C'est Cashmere, ma Sibérienne bleue, qui a mis ses premiers chatons au monde, le papa étant toujours Gagarine.
Deux:
Jihane-Taïga, une fifille Brown tabby qui a tout pris de son père,
Jared, un mâle qui lui est le clone de sa mère.

Jared et Jihane-Taïga

Naissance sans problèmes et des chatons particulièrement lourds à leur arrivée.
On a de qui tenir !

Jared c'est le chaton par excellence, tendre, gentil et ronronneur depuis tout petit.
Un chaton facile et sans problèmes, qui ne se complique pas la vie !
Un grand et beau gaillard puisqu'il a atteint le poids d'un kilo huit cent à l'âge de trois mois !
Jihane, rebaptisée Taïga, est un tout petit peu plus complexe; prompte à miauler, de contrariété comme de satisfaction,
vite agacée par les jeux turbulents de son frère et un peu têtue.

Jared et Taïga

Ces deux chatons, solides, équilibrés, sans soucis, ont illuminé la fin de l'année de Nikopol.

Les Paccots
Février 2015

Article précédent:
Les naissances du printemps