Dernière mise à jour:
General update: 30-11-2018 11:41

News 12 Ce matin j'ai marché sur un nid de frelons

Attention:
ce programme peut comporter... ah non, c'est pas ça, je veux dire: ce qui suit ne va pas plaire à tout le monde, ni par la teneur de mes propos ni par le langage employé...
Ames sensibles s'abstenir !

Ce matin donc j'ai marché sur un nid de frelons et cela m'a mise passablement en rogne.

Un réfugié et son chat

J'en ai ras-le-bol de lire toutes les conneries qui sont véhiculées en ce moment sur les réfugiés.
Des amalgames douteux, des discours xénophobes, des rumeurs sordides...

"On leur paie leurs écoles, leur nourriture, leurs assurances, leurs minarets, mais qui va payer nos retraites ?"

Mais eux, ducon, car si tu n'as pas compris que les réfugiés peuvent nous apporter leurs compétences, leur savoir-faire et contribuer ainsi à notre économie, donc à nos retraites.

"On leur donne des sous, mais aux pauvres de notre pays qui leur en donne ?"

Du fric, pauvre tache, il y en a assez... As-tu versé, toi, Français, aux Restaurants du Coeur ? Et toi, le Suisse, as-tu donné de l'argent hier à la Chaîne du Bonheur ?
Ah mais non j'oubliais "ils" ne sont pas de la même couleur, "ils" n'ont pas la même religion, "ils" parlent même pas le français et en plus "ils" se plaignent d'un pays en guerre, détruit, où règne la loi de la terreur, des massacres...
Alors c'est clair, on va pas partager notre beau pognon.

"La photo de ce pauvre gamin, mort échoué sur une plage, est un faux. Il est bien vivant"

Ca, c'est le must.
Il a fallu cette photo pour que les consciences s'éveillent, pour que cesse ce silence assourdissant
- oui je sais c'est un bel oxymore -, ce silence assourdissant donc, du monde entier depuis 4 ans.
Eh bien, inculte de mes fesses, qui gobe béatement tout ce qui se raconte sur le Net, va donc voir ce qu'est un "oxymore" et, en même temps, cherche un peu à te documenter, à t'informer autrement que par la lecture du 20 Minutes.

"La liberté d'expression, dixit Florent Pagny"

La justification fétiche des utilisateurs de Facebook.
J'adore.
Il s'est bien foutu de vous, le Pagny-à-salades (!), en vous vendant des chansons insipides bourrées de lieux communs et de clichés, qui lui permettent maintenant de vivre tranquillos au Chili... ah oui mais non, il revient en France, au secours !

Je préfère moi citer Albert Einstein, dont le niveau intellectuel est incontestablement plus élevé:

"Deux chose sont infinies: l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue"


Alors, les pisse-froids, les frileux, les xénophobes à la petite semaine, les racistes au grand coeur, quand est-ce que vous allez comprendre, admettre, que ces réfugiés sont des gens comme vous et moi, qu'ils ne demandent qu'une chose, retrouver un foyer, un boulot, la PAIX.

Continuez à les repousser, à fermer les frontières et votre coeur, un jour ils seront à vos portes en crevant de faim, et ils pilleront vos frigos et vos potagers bien remplis.
Ils auront raison si nous ne les aidons pas auparavant.

Il y a la photo de ce réfugié qui a embarqué sa minette avec lui.
Oh ça, ça a tiré des larmes dans les chaumières, entre le reblochon et le coup de rouge, mais en fait, ces chats, ces chiens, cela ne serait pas d'infâmes musulmans ? Ou pire encore de dangereux terroristes ? Le coup des bombes dans les croquettes, c'est bien connu.

En conclusion et pour le plaisir, une petite dernière d'Albert Einstein:

"Que chacun raisonne en son âme et conscience, qu'il se fasse une idée fondée sur ses propres lectures et non d'après les racontars des autres"


Nota:
vous aurez certainement déjà rectifié, il s'agit de "la liberté de penser", de Florent Pagny...
Ce qui a priori revient au même mais, en y réfléchissant, pas tout à fait:
liberté de penser certes, mais pas de raconter ou d'écrire n'importe quelle insanité...


Les Paccots
Septembre 2015
Article précédent:
Journal intime de Candule