Dernière mise à jour:
General update: 30-11-2018 11:41

News 15 Poésie hivernale

Froide la nuit, froide la neige, froides les étoiles...

Froide la lune qui s'est levée et qui éclaire le paysage de sa lumière spectrale.

lune

Du balcon, j'observe les traces des renards dans la neige.
Elles font des cercles, des arabesques, des circonvolutions, un délicat et mystérieux entrelacs d'une danse dont eux seuls connaissent la chorégraphie des pas et la musique, et que le redoux effacera.

Sur la rambarde, il y a les minuscules traces d'une souris, venue nuitamment piller les graines des oiseaux.
Il y a celles des merles aussi, près des pommes que je mets à leur disposition.

Hiver

J'entends la chouette.
Un doux froissement de soie, elle s'est envolée près de moi...
Mais je ne l'ai pas vue. Entre les taches de lumière elle a choisi l'ombre, son domaine.

Au loin, quelques renards s'égosillent.
Février, période de leurs bruyantes amours.

Toi aussi renard je ne t'aperçois que furtivement, gracieuse silhouette, chimère encore plus noire que la nuit.

La lune monte, l'ombre des sapins s'allonge, paysage en deux teintes qui s'opposent.

J'aime quand la nuit n'est que furtifs bruissements, discrets témoignages de vies chaudes et actives.

Le froid me gagne, les bouts de mes doigts sont gourds, ma respiration fait des petits nuages cristallins, il est temps de rentrer et de rejoindre le pays des rêves polaires.

Les Paccots
Février 2017
Article précédent:
Lettre à Malinka