Dernière mise à jour:
General update: 26-12-2017 12:27

News 16 Chats roux, mes amours

Le chat roux a une drôle de réputation.
On dit qu'il est "fou".
Barjo.
Cinglé.
Frappadingue.
Que cela provient de sa couleur, de ses gènes.

Sottises, sottises, sottises !!!

Le chat roux est spécial, je le concède.

Gamine, je me souviens d'un énorme matou roux foncé qui, lorsqu'il sortait, longeait la rue sur le trottoir et terrorisait tous les chats qu'il croisait.
Le "péril jaune" l'avait surnommé mon papa !
Il crachait et grondait devant la fenêtre de notre cuisine et nos chats, bien à l'abri derrière le vitrage, avaient l'air de lui envoyer moqueries et pieds-de-nez !

Le chat roux a un caractère à part, un caractère que l'on ne peut que découvrir et apprécier que lorsqu'on a le privilège de partager sa vie avec un.

Chango à sa fenêtre

J'ai eu ce bonheur...

Mais avant de vous parler de Chango, saviez-vous que la couleur de son pelage roux est due à la présence du pigment phéomélanique ?
La profondeur de la couleur orange varie d'un individu à l'autre, certains tabbys seront plus sombres et d'autres beaucoup plus clairs.

Saviez-vous également que 80% des chats roux sont des mâles ? Et cela personne ne l'explique.

Chango

Histoire de Chango:

j'avais à l'époque une chatte Siamoise nommée Lychee, que j'avais ramenée du Pérou à l'âge de cinq mois.

La belle a eu quelques chatons avec son compagnon Gogol, qui malheureusement a fini sous les roues d'une voiture.
Ensuite ce sont trois mâles qui ont fait le siège et donné un concerto nocturne sous mes fenêtres:
un noir, un tigré et un roux.
C'est ce dernier qui a eu l'apanage de faire des chatons à ma miss aux yeux bleus, les derniers pour elle et, de ces amours tumultueuses sont nés cinq bébés.
Deux petites chattes "écailles de tortue" et les trois autres Siamois.
Les méandres de la génétique !

La chatte écaille de tortue a eu une nichée à son tour avant d'être stérilisée.

Chango était né.

Le début d'une belle, magnifique et intense histoire d'amour.

Chango en été

Nous nous sommes profondément attachés l'un à l'autre au premier regard.

A l'âge de six mois, Chango a eu un horrible accident : mâchoire fracturée et disloquée.
Je l'ai amené ensanglanté au beau milieu de la nuit chez le vétérinaire de garde.
Il a été question d'euthanasie, mais j'ai réagit comme une tigresse à qui on voulait prendre ses petits.
J'ai sommé le vétérinaire de tout faire pour soigner Chango et je l'ai récupéré le lendemain soir, bardé de fils et de coutures, vivant !

Cette mésaventure n'a fait que renforcer notre puissant lien.

Chango en hiver

Chango et moi communiquions par la pensée.
Je savais quand il rentrait, quelle que soit l'heure de son retour.
Lorsque j'allais le chercher, car il rôdait beaucoup, c'est lui qui m'attendait. Quelle que soit l'heure.

Parfois il se mettait dans de périlleuses situations: un jour quelqu'un de mal intentionné l'avait enfermé dans une petite niche au pied du mur d'une maison.
L'entrée avait été colmatée avec des planches.
Chango m'a appelée pendant deux jours et une nuit, je l'ai cherché, je savais qu'il avait besoin de moi. Si vous aviez entendu son miaulement sonore et reconnaissant lorsque je l'ai sorti de son trou !

Chango et sa grand-mère Lychee

Chango était un prince, un chat à l'âme noble et d'une grande pureté.
Exclusif dans son amour pour moi, il m'a cependant appris que l'on doit aimer tous les chats.
Les roux, les noirs, les borgnes, les sur-trois-pattes, sans discrimination ou préférence imbécile.

Que si l'on consent à faire fi des différences et des réputations infondées, on ne peut que s'enrichir.

Chango m'a appris à aimer

Les Paccots
Août 2017
Précédent article:
Poésie hivernale